L’Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) a été créée le 1er avril 2015.  Le professeur Annie Vinter a été élue le 23 avril, présidente provisoire de l’UBFC.

 Le 23 avril 2015, les membres du conseil d’administration provisoire de la Communauté d’universités et établissements « Université Bourgogne Franche-Comté » (UBFC) ont élu le Professeur Annie Vinter à la présidence provisoire d’UBFC.

La présidente provisoire aura notamment à préparer le règlement intérieur transitoire qui devra être approuvé par le conseil des membres et adopté par le conseil d’administration provisoire dans un délai de 6 mois à compter de la publication du décret au JO le 14 mars 2015. A compter de l’adoption de ce règlement intérieur, des élections au suffrage direct au conseil d’administration et au conseil académique d’UBFC seront organisées dans un délai maximum de 8 mois. La présidente provisoire, ainsi que les personnels UBFC affectés au siège, s’installeront au 32 avenue de l’Observatoire à Besançon dans des locaux mis à la disposition d’UBFC par la ville de Besançon.

Bernard Cretin, président du Polytechnicum a été chargé par la présidente provisoire de l'Université Bourgogne Franche-Compte (UBFC) de la mise en place du pôle d’ingénierie et de management.

Dans le cadre des missions de la présidente, se trouve également la structuration du pôle d’ingénierie et de management. Pour ce faire la présidente a sollicité M. Bernard CRETIN, directeur de l’Ecole nationale supérieur de mécanique et des microtechniques à Besançon (ENSMM) et président du Polytechnicum Bourgogne Franche-Comté pour être en charge à ses côtés de la mise en place de ce pôle.

Actu flash

Atelier- Débat "Je veux tout" Jeudi 16 avril 2015 à l'ENSMM Besançon de 14 heures à 17 heures

"Je veux tout !" Atelier-Débat 16 avril 2015 à l'ENSMM Besançon

Le 8 mars 2014, c’était la journée internationale des Femmes.    
Cela fait 37 ans que l’on célèbre cette date emblématique et plus de 40 ans que le principe d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est inscrit dans la loi. Et pourtant …malgré de nombreuses initiatives, le plafond de verre résiste ! 

Les femmes ont accès à l’éducation depuis plusieurs décennies, y compris aux plus prestigieuses écoles. Cependant elles éprouvent toujours plus de difficultés que les hommes à progresser dans leur carrière, et atteignent rarement les postes de direction en raison de divers facteurs structurels et culturels qui agissent comme un « plafond de verre. » Alors …

Lire la suite...